Rampes d’accès pour fauteuil roulant : comment les choisir ?

Bonjour à vous,

Aujourd’hui, il s’agit d’un article sur un thème particulièrement important lorsque l’on est en fauteuil : l’accessibilité. Elle m’est d’autant plus chère que je travaille dans le domaine du BTP. A moins de 3 semaines de l’échéance fixée par la loi de 2005 pour la mise en accessibilité des bâtiments recevant du public, l’objectif est loin d’être atteint. Pour autant, bien des progrès ont néanmoins été accompli en la matière, et cela s’en ressent au quotidien. Notamment pour l’accessibilité de la voirie et des transports en commun, et dans une moindre mesure les bâtiments. Toutefois la route est encore longue, mais nous pouvons tous contribuer à notre échelle, à ce que les choses s’améliorent.

Il ne faut parfois pas grand chose pour rendre un établissement accessible, où bien souvent seule une marche empêche l’entrée. Pour une personne en fauteuil, posséder une rampe amovible et pliable peut-être une bonne solution de dépannage. A travers cet article, voici quelques conseils et solutions pour vous faciliter la vie si vous êtes en fauteuil, mais aussi si vous avez un établissement à rendre accessible comme un commerce.

Pour les personnes en fauteuil :

Si vous êtes comme moi en fauteuil roulant électrique, je vous recommande d’acquérir une rampe pliable, qui être très utile pour franchir une marche jusqu’à 20 cm. Personnellement j’utilise une petite rampe en tôle, pliable en 2, de 70 cm de large pour une longueur de 80 cm. J’utilise la même depuis près de 15 ans, depuis que mon grand-père me l’a fabriquée. Je tiens à le remercier, pour les centaines de fois où elle m’a servie ! (En ville, dans les transports, beaucoup en vacances). Aujourd’hui, il existe tout un tas de rampes pliantes, légères et très pratiques, de caractéristiques similaires, spécialement conçues pour les fauteuils roulants.

Pour les établissements :*

La législation d’accès pour handicapé datant de l’année 2005 stipule que tous les établissements recevant du public (ERP) doivent se mettre aux normes d’accessibilité avant le 31 décembre 2014. Dans ce contexte, différents équipements peuvent être utilisés pour rendre un lieu accessible dont les rampes d’accès. De quoi s’agit-il et comment faut-il la choisir ?

La rampe d’accès

Il s’agit d’un matériel indispensable permettant aux personnes en fauteuil roulant d’accéder à différents endroits. Elle permet de franchir les obstacles, par exemple un trottoir, un seuil de porte fenêtre ou des escaliers. Grâce à son installation, un établissement pourra répondre au statut de « handi-accueillant ».
Pour obtenir des rampes d’accès de bonne qualité, rendez-vous sur le site Astelos Santé, spécialiste en vente de matériel médical.

Les différents types de rampes d’accès

Pour faciliter l’accessibilité aux personnes handicapées, on peut faire appel à différents modèles de rampes d’accès à savoir :

– Les rampes mobiles qui peuvent rendre un lieu ou un bâtiment accessible, même sans travaux.

– Les rampes de seuil qui permettent de franchir un dénivelé situé entre 15 à 100mm. Ces rampes sont plus esthétiques, robustes et sont faciles à installer.

– Les rampes fixes modulaires permettent aux personnes handicapées d’avoir un peu d’indépendance.

Les normes relatives aux rampes d’accès

Pour les ERP, la législation de 2005 leur impose quelques normes en termes de pente. Ainsi, il est impératif que :
– La pente soit inférieure à 5 % pour les personnes handicapées en fauteuil roulant sans assistance.
– La pente soit de 8 % pour une longueur inférieure à 2 m
– La pente soit de 10 % pour une longueur inférieure à 50 cm
En ce qui concerne les installations amovibles, une pente maximale de 15 % est recommandée à condition que les personnes en fauteuil roulant manuel soient assistées.
Il faut savoir que la hauteur de la pente d’une rampe d’accès correspond à un nombre de marches et une hauteur spécifiques pour vous faciliter le choix et l’installation.

Les conseils des professionnels

Les professionnels recommandent :
– Une pente de 6 à 12 % pour les fauteuils roulants manuels en autonomie
– Une pente de 12 à 20 % pour les fauteuils roulants manuels assistés
– Une pente pouvant aller jusqu’à 20 % pour les fauteuils roulants électriques

Les rampes d’accès sur mesure

Selon vos besoins en mise en accessibilité, il est possible de commander une rampe d’accès sur mesure. Pour ce faire, le concepteur aura besoin de :
– Un dessin en 3D de la rampe et de son intégration virtuelle dans l’emplacement futur
– Une adaptation éventuelle à certains handicaps
– Informations précises relatives à la législation du handicap pour connaître les normes légales à respecter dans sa conception, fabrication et installation

A bientôt ! Des remarques ou questions ? N’hésitez pas.

*Merci à la société Astelos d’avoir rédigé cette partie. Il s’agit d’un échange d’articles puisqu’un de mes articles sera publié sur leur site.

Une réflexion au sujet de « Rampes d’accès pour fauteuil roulant : comment les choisir ? »

  1. Bélise

    Je ne savais pas qu’il y avait tant de différents types de rampes d’accès. Il est bon à savoir les usages pour chaque type de rampe. Mon grand mere va venir habiter avec nous et il faut qu’on installe une rampe d’accès pour son fauteuil roulant. Merci bien de ces renseignements !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *