Voyage à NY : Les sites touristiques (accessibilité)

Bonjour,

Suite de la série d’articles sur mon voyage à New York cette semaine. C’est bien beau de pouvoir voyager en avion jusqu’à New York, de pouvoir se déplacer et se loger dans Manhattan. Reste une question à laquelle cet article va tenter de répondre : que fait-on une fois sur place ?

Là encore un constat s’impose : l’accessibilité des sites touristiques est très bonne. Tout est prévu pour les personnes handicapées. Vous aurez même droit à quelques avantages avec votre handicap, comme le droit d’éviter les files d’attente, tout en visitant comme tout le monde des lieux mythiques !

Petit tour d’horizon des sites incontournables de New York, avec toutes les infos importantes lorsque l’on est en fauteuil roulant.

L’Empire State Building

S’il y a bien un lieu à visiter, c’est bien l’Empire State Building. Impossible de le louper, c’est l’un des buildings les plus hauts de Manhattan et du monde. La vue depuis l’observatoire au 86ème étage est à couper le souffle. C’est le meilleure endroit pour observer la ville d’en haut, avec 4 points de vue différents : le sud de Manhattan (Financial District, Statue de la Liberté, la tour One World Trade Center, Flatiron Building), le nord de Manhattan (Central Park, Times Square, Chrysler Building), l’Hudson River à l’Ouest et comme son nom l’indique l’East River à l’Est.

L’Empire State Building (ESB) est situé n° 350 de la célèbre 5ème Avenue, entre la 33ème et la 34ème rue. L’accès s’effectue directement sur l’avenue. Dès le hall on prend conscience de la puissance du lieu. En fauteuil roulant on vous fera prendre un premier ascenseur (pour accéder à la file d’attente). Arrivé à ce niveau, vous passerez en priorité, direction les portiques de sécurité. Avec un fauteuil roulant vous serez contrôlé mais vous ne passerez pas par le portique pour ne pas biper. Si vous n’avez pas de ticket vous devrez passer par les caisses.

Empire-State-Building

esb

Le prix est de 32 $ par personne pour accéder à la terrasse du 86ème étage et de 52 $ pour aller jusqu’à la base de l’antenne au 102ème étage ! Je me suis contenté du 86ème, où la vue est déjà exceptionnelle. Cependant, la solution la plus économique est de prendre un pass qui vous permettra d’accéder aux principaux sites touristiques avec un tarif intéressant. Je vous conseille le New York City Pass, 6 attractions pour 116 $.

Une fois les tickets en main, c’est enfin le moment de l’ascension. Là encore avec un fauteuil vous passerez en priorité pour accéder à l’ascenseur qui vous mènera dans un premier temps au 80ème étage. Il y a beaucoup de place dans l’ascenseur. Et autant vous dire que la montée est rapide : 45 secondes pour atteindre le 80ème et une accélération impressionnante au démarrage ! Puis un troisième et dernier ascenseur vous mènera enfin au 86ème, le niveau de l’observatoire. Il ne vous reste qu’à sortir sur la terrasse pour profiter d’une vue inoubliable sur New York.

ascenseur-esb

Tout en bien pensé pour les personnes en fauteuil, sur les 4 cotés de la tour une partie du mur est abaissée afin que tout le monde puisse voir et il y a beaucoup de place pour circuler. Je vous conseille d’y aller quand il y a peu d’affluence pour mieux profiter de la vue, tôt le matin ou vers 16H.

C’est vraiment impressionnant d’être si haut perché au-dessus de la ville, il est difficile de décrire l’impression que ça fait d’être au sommet. Il faut y aller pour le savoir. En tout cas, il se peut que vous restiez des heures là-haut tant il y a de choses à observer.

vue-1-esb

vue-2-esb

La Statue de La Liberté et Ellis Island 

Il s’agit de la 2ème visite qui me paraît la plus incontournable après l’ESB. La Statue de la Liberté est un des principaux symboles des Etats-Unis d’Amérique ! Vue de Manhattan, elle est toute petite. Il vous faudra en effet prendre le bateau pour aller au pied de la statue, situé sur Liberty Island. Avant de retourner sur Manhattan, vous ferez un détour par l’île voisine d’Ellis Island, qui fut un temps la porte des Etats-Unis, par laquelle plus de 12 millions de migrants ont transité pendant un demi-siècle. Elle abrite aujourd’hui le musée de l’immigration, qui retrace l’histoire du rêve américain.

ny-statue-cruise

Là encore vous ne devriez pas rencontrer de difficultés si vous utilisez un fauteuil roulant. L’accès aux navettes fluviales est situé à la pointe Sud de Manhattan, à l’intérieur de Battery Park. Il vous faudra ensuite acheter des tickets ou bien les obtenir avec votre New York City Pass. Une fois les tickets en main, dirigez-vous vers la file d’attente pour accéder à l’embarcadère. Avec un fauteuil roulant vous passerez là encore devant tout le monde et aurez le privilège d’être le premier à franchir les contrôles de sécurité. Même procédure que pour l’Empire State. Ensuite vous n’avez plus qu’à attendre le bateau pour embarquer.

navette-1Les navettes sont accessibles en fauteuil roulant par l’intermédiaire d’une rampe d’embarquement. La plupart de ces rampes sont facilement franchissables aussi bien avec un fauteuil électrique que manuel, il n’y a aucune marche et la pente n’est pas trop importante. Néanmoins, certains bateaux sont moins faciles d’accès car leur rampe n’est pas très adaptée, avec une petite marche avant et après, ainsi qu’une pente plus importante. Le personnel de la navette pourra de toute façon vous aider si vous avez des difficultés à monter. Une fois à bord il y a des emplacements réservés pour les fauteuils et les personnes à mobilité réduite (places pour s’asseoir), d’où vous pourrez profiter de la superbe vue sur Manhattan et La Statue de La Liberté pendant la traversée. Les navettes vont de Manhattan à Liberty Island, puis de Liberty Island à Ellis Island, et enfin d’Ellis Island à Manhattan. Le temps de parcours est assez court, 20 minutes au maximum. Avec un fauteuil roulant, vous n’aurez pas à faire la queue avant de prendre la navette, ce qui vous fera gagner beaucoup de temps.

trajets-navette

Une fois sur Liberty Island, il y a beaucoup de place pour circuler et l’île est relativement petite. La première chose à faire est d’aller observer la skyline de New York au Nord : la vue est tout simplement sublime ! Ensuite, vous pourrez aller au pied de la Statue de La Liberté. La Statue paraît petite par rapport à tout ce qu’elle représente. Dans les films, on a toujours l’impression qu’elle est immense. La première fois qu’on la voit en vrai, on met un certain temps à réaliser que c’est la réalité.

statue+skyline

Sur place, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour vous restaurer. Je vous conseille de pique-niquer sur place, dans le parc autour de la statue, c’est un cadre très agréable avec en prime la vue sur New York. Vous trouverez également des WC accessibles. Et bien sûr de nombreuses boutiques de souvenirs pour les touristes. Vous pourrez enfin découvrir un musée de la statue au niveau du socle. Bien entendu tout est accessible en fauteuil roulant, à l’exception de la visite de la torche de la statue.

Vous pourrez ensuite reprendre le bateau pour Ellis Island. Rien ne vous oblige à vous arrêter sur l’île, vous pouvez attendre que la navette reparte à destination de Manhattan. Mais je vous conseille vraiment d’y faire escale pour visiter le musée de l’immigration et vous imprégner de l’ambiance particulière de ce lieu chargé d’histoire. Vous prendrez alors conscience de ce que sont les Etats-Unis, un pays dont la population est issue en grande partie de l’immigration. Vous comprendrez mieux les valeurs de la société américaine et quelle est l’essence du rêve américain.

musée-immigration

Là encore tout a été prévu pour les personnes en fauteuil roulant. Je n’ai pas rencontré de difficultés pour visiter le musée. Il y a des ascenseurs pour accéder à l’étage. Il y a juste quelques portes qui ne sont pas très larges (environ 70 cm) pour accéder à certaines salles, mais vous devriez passer.

Central Park 

Si vous êtes de passage à New York, vous ne pouvez faire l’impasse sur Central Park. C’est un parc urbain immense, qui a pour dimensions 4 km sur 800 m, véritable oasis de verdure au milieu des gratte-ciels. C’est un lieu très calme et apaisant en contraste avec le tumulte permanent de Manhattan, tout en étant en plein cœur de la ville.

gratte-ciels-central-park

Vous aurez un très beau point de vue sur les buildings à certains endroits. Dans des coins plus reculés du parc, vous aurez l’impression d’être en pleine foret, bien loin de la ville, et vous risquez même de vous perdre, comme cela m’est arrivé. Le parc comporte aussi de nombreux étangs et un lac appelé « le réservoir », d’une superficie de plus de 42 hectares.

PlanCentralPark

En fauteuil roulant, la majorité des allées du parc est très carrossable. Les grandes allées sont goudronnées et très larges. Les petites allées sont le plus souvent en terre battue mais ça roule plutôt bien. J’ai en revanche rencontré quelques difficultés à proximité d’un des étangs, une partie du parc un peu vallonnée où beaucoup de chemins comportaient quelques marches. J’ai néanmoins trouvé un chemin sans marche pour traverser la zone, qui n’était pas indiqué.

Je vous conseille de visiter le parc dans la matinée et en semaine, quand il y a peu de monde. Vous en profitez encore mieux du calme et de la verdure.

central-park-1

Central Park est loin d’être le seul parc de la ville. Il y en a pleins d’autres disséminés un peu partout dans Manhattan, généralement appelés square. Parmi eux je vous en recommande 2 : Bryant Square et Washington Square. Bryant Square est un endroit très agréable avec une grande pelouse, de nombreux bancs, chaises et parasols en libre service, situé à coté de la New York Public Library, la grande bibliothèque. Un endroit idéal pour contempler les nombreux buildings alentours, donc l’Empire State. Situé au tout début de la 5ème  Avenue, Washington Square est un endroit très animé, avec de grandes pelouses et une grande fontaine qui rafraîchit l’ambiance lorsqu’il fait chaud. Le parc offre une belle vue à la fois sur la tour One au Sud et l’Empire State au Nord, que vous pourrez observer à travers un monumental arc de triomphe.

bryant+washington-square

Top of the Rock 

Le Top of the Rock est la terrasse du très célèbre Rockefeller Center, aux 68ème, 69ème et 70ème étages de l’immeuble. L’expérience est différente de l’Empire State Building mais vaut tout autant le détour. Certains vous diront même que c’est mieux. Le Top of the Rock se situe à l’angle de la 50ème rue et de la 6ème avenue (Avenue of the Americas). Il offre une vue époustouflante la ville. Au Nord, vous aurez une magnifique vue d’ensemble sur Central Park, ainsi que sur le plus haut immeuble d’habitation au monde, le 432 Park Avenue et ses 425 m, assez atypique. Au Sud, vous pourrez profiter de la vue sur le concurrent direct du Rockefeller Center : L’Empire State Building, et plein d’autres comme le Chrysler et le Met Life Building.

vue-rockfeller-central

En fauteuil roulant les choses se déroulent à peu près de la même façon que pour l’ESB. Vous passerez en priorité aux caisses pour acheter vos billets ou présenter votre New York City Pass. Ensuite vous ne ferez pas la queue pour l’ascenseur. Ascenseur qui en soit est une attraction, avec un toit transparent où vous verrez défiler les étages à toute vitesse, le tout en lumière et en musique (voir cette vidéo). Il est bien sûr très spacieux, comme la plupart des ascenseurs américains me direz-vous.

Arrivé au sommet, il est très facile d’observer la ville en fauteuil avec les grandes vitres tout autour de la terrasse. Il y a beaucoup de place pour circuler, beaucoup plus qu’à l’Empire State. Il y a trois niveaux d’observations, tous accessibles par ascenseur. Vous y trouverez aussi des WC pour les personnes handicapées. Je vous recommande d’aller à tous les niveaux pour profiter de points de vue différents. Regardez aussi en direction du bas pour tenter d’apercevoir les voitures vues d’en haut, c’est vraiment impressionnant.

vitres-top-rock

Pour redescendre il suffit de reprendre un ascenseur qui vous mènera au niveau de la rue, avec un passage obligé par la boutique de souvenirs avant de sortir.

Les Musées

New York est aussi réputé pour ses célèbres musées. Entre le MET, le Musée d’histoire naturelle, le MoMA, le Guggenheim, et pleins d’autres, il y en a pour tous les goûts. J’ai eu l’occasion d’en visiter 2 parmi ceux que je vous ai cités, dont la visite est inclue dans le City Pass.

Là encore avec un fauteuil roulant vous n’aurez absolument aucun problème. Tout les niveaux sont accessibles par ascenseur et les salles d’exposition sont très spacieuses. Vous aurez la place de circuler même en cas de forte affluence.

Le Musée d’histoire naturelle est devenu connu dans le monde entier depuis qu’il a servi de décors pour le film La nuit au Musée avec Ben Stiller. Le musée se situe à l’ouest de Central Park, au niveau de la 77ème rue. Dès que vous serez devant la façade, vous le reconnaîtrez. L’accès pour les personnes handicapées s’effectue à droite de l’entrée principale. La première étape est d’acheter des places ou bien de présenter son City Pass. Vous pourrez ensuite accéder au musée par l’intermédiaire d’un grand ascenseurs.

musée-histoire-naturelle-entrée

La plupart des pièces d’exposition sont immenses, en particulier celle des dinosaures. J’ai rarement vu un musée où il y avait autant de place pour circuler. Le Musée est très grand et les collections s’étalent sur 4 niveaux. Contrairement à ce que tout le monde pense après avoir vu le film, le musée ne comporte pas que des animaux empaillés, des dinosaures et des figurines d’hommes et femmes de toutes les époques. Il y a également tout un niveau dédié à l’exploration spatiale et même un planétarium. Il vous sera également possible de visionner un film en 3D et en IMAX sur les grands parcs nationaux américains (Yellowstone, Bryce Canyon, etc…). Vous pouvez y passer la journée tant il y a de choses à voir uniquement dans ce musée.

musée-histoire-naturelle-tyranosaure

Le MET ou Metropolitan Museum of Art est un autre très grand musée de New York, réputé pour les œuvres et tableaux mondialement connus qu’il abrite. Il est assez proche du Musée d’histoire naturelle, mais à l’est de Central Park, au niveau de la 80ème rue. L’accès pour les personnes handicapées est situé à gauche du grand escalier à l’avant du bâtiment. Comme d’habitude vous commencez par acheter vos billets ou présenter votre City Pass. Ensuite vous pouvez débuter votre visite.

met-façade

Là encore ce musée est gigantesque et possède de très riches collections. Vous pouvez accéder aux 4 niveaux par l’intermédiaire de grands ascenseurs. Il est très facile de circuler dans le musée en raison de la taille des salles. Vous vous rendrez vite compte que bien peu d’œuvres parviennent des Etats-Unis. La plupart des œuvres proviennent d’Europe. Vous y observerez notamment des toiles mondialement connues de Van Gogh, Matisse ou Gauguin pour ne citer qu’eux. Il y aussi beaucoup de choses concernant l’Art Contemporain, pour ceux qui aiment. Ce qui m’a le plus marqué, c’est l’aile égyptienne, avec une reconstitution d’un temple grandeur nature ! Il n’y a que les américains pour faire ça. Il y a également beaucoup de pièces concernant les époques grecque et romaine. En fauteuil roulant, vous ne manquerez rien. Il sera difficile de tout voir en une journée. Le mieux est de choisir ce que vous préférez voir si vous restez peu de temps à New York.

met-1

Le Shopping

Sans être un grand amateur de shopping, il faut reconnaître que c’est une activité incontournable dans une ville comme New York. Il faut savoir notamment que les prix des vêtements de marque sont moins élevés qu’en France. Si vous ne devez faire qu’un magasin, allez faire un tour dans le plus grand magasin du monde : Le Macy’s. Pour faire simple, c’est l’équivalent des Galeries Lafayette aux Etats-Unis. Et effectivement le Macy’s de New York est absolument gigantesque : une surface énorme sur près de 11 niveaux ! Vous y retrouverez beaucoup de marques communes avec celles qu’on peut trouver en France comme Lacoste ou Polo Ralph Lauren.

macys-new-york

Le Macy’s est situé sur Broadway, au niveau de la 34ème  rue. Il est bien sûr très accessible aux personnes handicapées et en fauteuil roulant, avec ses très nombreux et spacieux ascenseurs. Il y a de grandes cabines d’essayage pour pouvoir entrer avec un fauteuil. Et surtout les vendeurs, toujours très gracieux se feront un plaisir de vous renseigner et de vous aider. C’est généralement le cas dans les autres grands magasins et centres commerciaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *