Mes voeux pour 2016 + 1 nouveau voyage

Bonjour à tous,

Je tiens à vous souhaiter une très belle année 2016 ainsi qu’à vos proches ! Que cette année soit remplie de bonheur et moments heureux. En ces moments difficiles que notre pays traverse, il me semble fondamental de garder espoir, rester optimiste et être solidaire, afin de construire un monde meilleur. A travers ce blog, je souhaite y contribuer à mon niveau, en diffusant du positif autour de moi et en aidant les personnes handicapées dans leur quotidien.

Un projet éditorial :

Je suis de retour sur le blog après une période d’absence où j’ai consacré la plupart de mon temps sur un projet important. J’ai en effet été contacté par un éditeur par l’intermédiaire de mon blog en Avril 2015. On m’a proposé d’écrire un livre sur mon quotidien et les solutions que j’ai trouvé pour surmonter mon handicap, mener une vie ordinaire et être heureux. J’ai immédiatement accepté car c’était une formidable opportunité de porter mon message au-delà de mon blog, et un autre moyen d’aider les autres. Je me suis donc lancé dans cette aventure en Juin 2015, en parallèle de mon travail. J’ai consacré tous mes week-ends à ce projet jusque fin Décembre. Il n’a pas toujours été simple de tenir le rythme et ceci explique le peu d’articles publiés durant cette période. La parution de ce livre devrait avoir lieu au cours de l’été, et bien sûr je vous tiendrai au courant !

Un grand voyage en 2016 :

Cette année sera l’occasion de réaliser un rêve que j’ai depuis de longues années, et ce sera aussi un véritable défi pour moi ! Je vais aller en vacances une semaine à New-York, avec toute ma famille. J’ai offert les billets d’avion à mes proches pour faire ce voyage. Ce sera aussi une récompense pour moi, d’avoir accédé à l’emploi et signé mon 1er CDI.

NYC_wideangle_south_from_Top_of_the_Rock

Néanmoins, avec un handicap comme le mien, prendre l’avion et préparer un tel voyage nécessite beaucoup d’organisation. Je voulais vous faire part des préparatifs de ce voyage. Ceci afin de vous aider si vous êtes en situation de handicap et que vous souhaitez vous y rendre. Aussi pour montrer que le handicap, même lourd, n’est pas un obstacle pour voyager, même à l’autre bout du monde !

1ère étape : Prendre l’avion destination New York (JFK Airport)

La première étape, qui n’est pas la plus simple, c’est d’organiser le déplacement jusqu’à New York, à plus de 6000 km de là ! Suivant les conseils d’autres personnes en fauteuil roulant ayant déjà pris l’avion, il convient de prendre une bonne compagnie aérienne comme Air France ou British Airways. Elles offrent une bonne prise en charge des personnes en situation de handicap. Les tarifs sont plus élevés que les compagnies low-cost, mais c’est une garantie pour le transport de votre matériel et la bonne prise en charge de votre handicap. 

logo-compagnies

J’ai donc choisi Air France pour voyager vers les Etats-Unis. La compagnie dispose d’un service d’accompagnement pour les personnes handicapées, le service Saphir, joignable par téléphone (09 69 36 72 77 – prix d’un appel local) ou par mail (mail.saphir@airfrance.fr). Plus d’informations sur le service ici.

Il convient de les contacter avant de réserver vos billets pour savoir si le voyage est faisable. Pour les Etats-Unis, ce sont des avions long-courriers, donc de grande taille, qui peuvent donc transporter tous types de fauteuils roulants. Sachez que dans tous les cas, votre fauteuil roulant voyagera en soute. Des chaises de transport permettent de se déplacer pendant le chargement en soute de votre fauteuil, de se rendre dans l’avion et de s’y déplacer pendant le vol.

Il faut ensuite réserver les billets par internet ou en agence, en précisant que vous avez besoin d’une assistance liée au handicap. Pour me rendre à New-York, j’ai choisi de prendre le train depuis Lyon jusqu’à Roissy puis un vol direct Roissy (CDG) – New-York (JFK). Les billets de train et d’avion sont à réserver directement auprès d’Air France. Pour le déplacement en train, c’est facile à organiser (voir ici). Pour résumer. Départ de Lyon le 2 août 2016 à 9h à la gare de la Part-Dieu. Arrivée à Roissy à 11h. Départ de Roissy à 14h et arrivée à New-York (JFK) à 16h20 heure locale (après 8H20 de vol). J’ai choisi cet horaire pour prendre l’A380 d’Airbus. En plus d’être un avion mythique, il est bien adapté aux personnes handicapées puisqu’il possède des emplacements spécifiques et des toilettes aménagées.

A380

Ensuite, il faut organiser la prise en charge auprès du service d’accompagnement Saphir. Avant de les appeler, vous devez savoir quel matériel vous devez transporter avec vous, en dehors des bagages classiques (valises). La compagnie transporte gratuitement deux équipements (soit un fauteuil roulant électrique et un fauteuil manuel, soit un fauteuil roulant électrique et un autre équipement). Vous devez indiquer les dimensions et le poids de votre fauteuil roulant, ainsi que le type de batterie s’il est électrique (plomb gel, plomb acide, lithium par exemple). Pour les autres équipements, il faut aussi indiquer les dimensions et le poids, ainsi que le type de batterie s’ils en contiennent. Sachez que pour les bagages classiques, vous avez droit à un bagage de 12 kg en cabine et un bagage de 23 kg en soute, par personne. Si cela n’est pas suffisant, vous pouvez toujours prendre un bagage supplémentaire en soute, moyennant un supplément. Dans mon cas, je transporte un fauteuil roulant électrique et un matelas en soute, et deux assistances respiratoires en cabine, sans aucun supplément de tarif, en plus des bagages classiques.

Il est tout à fait possible d’utiliser une assistance respiratoire pendant le vol, considéré comme un bagage en cabine (et donc comptabilisé dans le poids de 12 kg autorisé en cabine). Néanmoins, il n’y pas de prises en classe économique. La batterie doit donc avoir une autonomie supérieure de 50% à la durée du vol (soit 12H30 pour un Paris – New-York).

Sachez enfin qu’il n’y a pas de réduction de tarif pour l’accompagnateur d’une personne handicapée, et que la compagnie est en droit de vous demander d’avoir un accompagnateur suivant votre degré d’autonomie. La compagnie peut également vous demander une autorisation médicale pour voyager dans certains cas.

Voilà où j’en suis dans l’organisation de mon voyage. Il reste tout le voyage sur place à préparer. Mais ce devait être assez simple. Les Etats-Unis sont un pays particulièrement accessible pour les personnes en situation de handicap.

A bientôt !

4 réflexions au sujet de « Mes voeux pour 2016 + 1 nouveau voyage »

  1. Ping : Voyage à NY : Prendre l'avion avec un fauteuil roulant | Dépasser son handicap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *