Archives de catégorie : Hors catégorie

Prendre le train en fauteuil roulant : Mode d’emploi

Aujourd’hui, je vous écris ce petit article pour vous aider dans vos déplacements en train si vous êtes en fauteuil roulant. Il y a 3 semaines, j’ai voyagé à 2 reprises avec la SNCF pour me rendre à Genève et à Paris. Je dois dire que je suis très satisfait du service d’accompagnement au train proposé aux voyageurs handicapés.

Accessibilté des trains :

Tous les trains de la SNCF sont accessibles aux personnes en fauteuil roulant. Du TER vieux et pourri au TGV confortable et flambant neuf, tous disposent d’au moins un emplacement réservé, qui convient aussi bien aux fauteuils électriques que manuels. L’accès s’effectue généralement au moyen d’un élévateur, pour compenser la différence de hauteur entre le quai et le train, dont l’immense majorité des gares disposent.

Par type de train :

  • Les TGV : On distingue les TGV Simples et Duplex. Ils ont tous deux une place pour fauteuil roulant par rame, soit une ou deux places par train (Voiture 1 et Voiture 11). Ces places sont situées en 1ère classe, et vous ne paierez que le prix de la 2ème classe, puisque vous n’avez pas le choix. Profitez-en ! Les TGV Simples (élévateur nécessaire), les plus anciens, sont assez étroits et c’est vraiment juste avec un fauteuil électrique grand comme le mien, mais ça passe. De plus les sanitaires ne sont pas accessibles. En revanche, les TGV Duplex (pas besoin d’élévateur mais d’une rampe située dans le train) sont nettement plus spacieux, vous pouvez même faire demi-tour en fauteuil électrique, et vous installer sur les sièges, pivotants pour faciliter le transfert. Les sanitaires sont eux aussi accessibles, et même un fauteuil électrique rentre. (Les TGV Ouigo, très récents, sont bien accessibles mais je n’ai pas eu l’occasion de les tester)
  • Les TER : On distingue les TER classiques des TER à plancher bas. Les TER classiques (élévateur nécessaire), bien qu’assez anciens, sont très spacieux et ont des sanitaires accessibles. Les TER à plancher bas (pas toujours besoin d’élévateur) sont tout aussi accessibles et parfois ils sont à la même hauteur que quai, et dans ce cas vous pourrez monter et descendre sans assistance.
  • Les RER : En région parisienne, les RER gérés par la SNCF sont généralement accessibles mais hélas encore peu de gares sont accessibles. Je n’ai jamais pris le RER donc je n’ai pas d’expérience dans le domaine. En revanche, vous pouvez consulter la page suivante pour connaître les lignes et stations accessibles : ici. Ou encore consulter le guide « Je prends le RER » à destination des personnes en fauteuil roulant.

Accessibilté des gares :

En France, la plupart des gares sont accessibles car la SNCF a fait d’importants travaux de rénovations. Bien entendu plus la gare est fréquentée et plus elle a de chances d’être accessible. La liste des gares accessibles est consultable ici, et bonne nouvelle la liste s’allonge d’année en année.

Le service d’accompagnement au train : Accès Plus

Accès Plus est un service gratuit de la SNCF destiné aux personnes en situation de handicap (tous types). Il permet notamment d’être accompagné jusqu’à la montée dans le train au départ et à la descente du train à l’arrivée. Si vous êtes en fauteuil roulant, je vous recommande de faire appel à eux, même si ce n’est pas indispensable. Le service est disponible dans de nombreuses gares (voir ici), et fonctionne tous les jours de 7h à 22h. En dehors de ces horaires, vous pouvez demander de l’aide au personnel en gare ou celui du train (c’est ce que j’ai fait la fois où j’ai pris un TGV à 6h du matin).

Pour réserver, c’est très simple, il suffit d’appeler au 0 890 640 650 (0,12 €TTC/min) ou de remplir un formulaire sur internet ici (confirmation par e-mail), une fois les billets achetés (voir paragraphe suivant). Seul impératif : réserver 48H avant votre départ au minimum.

Vous recevez ensuite une confirmation par mail (exemple ci-dessous) qui vous indique où vous présenter 30 minutes avant le départ du train.

confirmation-acces-plus

Dans la pratique, il suffit d’être-là 15 minutes avant le départ (sauf à Paris). Vous serez ensuite accompagné sur le quai puis jusque dans le train. A l’arrivée, un agent sera là pour vous aider à descendre sur le quai. Il se servira souvent d’un élévateur, dont voici une démo en vidéo :

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le guide de la SNCF à destination des personnes handicapées : ici.

Acheter ses billets :

Sur internet, il y a une boutique en ligne dédiée aux voyageurs en fauteuil roulant (ici). Si vous achetez en ligne, vous devez passer par celle-ci pour être sûr d’avoir une place pour fauteuil roulant, car il n’y en a bien souvent que 2 par train. Il vaut donc mieux s’y prendre en avance, une semaine avant au minimum (même si ça m’est arrivé de le faire 3 jours avant le départ).

Sinon, vous pouvez acheter aussi en boutique ou en gare, en précisant vos besoins.

Réduction et accompagnateurs :

Si vous voyagez accompagné du fait de votre handicap, votre accompagnateur paye 50% du billet ou bien bénéficie de la gratuité (carte d’invalidité avec mention « Besoin d’accompagnement »). – Petite subtilité l’accompagnateur paye la réservation du billet, ce qui n’est pas toujours anodin (50€ pour un A/R Lyon-Paris).

Si vous disposez de peu de ressources, et que vous percevez l’AAH, vous pouvez gratuitement faire une carte Illico Solidaire (en région Rhône-Alpes uniquement), qui vous permet de bénéficier de 90% de réduction (oui, vous avez bien lu) sur les trajets en TER dans la région. Il suffit de remplir un formulaire et de l’envoyer avec les justificatifs. Rendez-vous ici.

En cas de grève

En cas de grève, comme j’en ai fait l’expérience il y a 3 semaines, je vous recommande de reporter votre voyage dès qu’un préavis de grève est déposé. J’avais prévu un déplacement mardi 10 mars, j’ai dû le décaler à mercredi 11 car le service Accès Plus n’était pas en mesure d’assurer l’accompagnement au train.

Série de vidéos : Accessibilité de la Côte d’Azur !

Bonjour à vous,

Je vous souhaite comme il se doit une très belle année 2015, pleine de bonheur et de joie !

Cette année, je prends l’engagement de vous apporter un maximum par l’intermédiaire de ce blog, en publiant du contenu de qualité régulièrement, selon vos besoins. Cela me tiens très à coeur, et je prends plaisir à rédiger des articles ou faire des vidéos.

Beaucoup de choses sont prévues pour cette année pour le blog : des rencontres avec des personnes passionnantes, des partenariats avec des acteurs du handicap par internet, et plus encore.

De mon côté, l’année 2014 a été très riche et s’est terminée par un agréable séjour sur la Côte d’Azur dans la région de Nice. J’ai décidé d’offrir quelques jours de vacances à ma famille, pour profiter du soleil, me reposer, et célébrer ma première expérience professionnelle, très positive !

J’en ai bien sûr profité pour tourner quelques vidéos sur place, afin de faire le point sur l’accessibilité des lieux que j’ai visités, qui s’avère tout à fait satisfaisante. Et aussi sur les solutions d’hébergement adaptées que l’on peut trouver. Afin de vous aider à organiser votre voyage si vous souhaitez partir dans les Alpes-maritimes (06). Je reste bien sûr à votre disposition pour toutes questions, ici.

Voici donc une série de 5 vidéos, réalisées pour vous, au rythme d’une par jour. Je vous invite à rejoindre ma chaine Youtube, créée dans le cadre du blog.

Jour 1 : Antibes + Visite de l’appart 

Jour 2 – Antibes + St-Paul-de-Vence

Jour 3 – Cannes + Nice

Jour 4 – Antibes + Cagnes sur Mer

Jour 5 – Grasse

 

A bientôt !

Mes projets pour 2015 : et vous ?

Bonjour à vous,

Aujourd’hui je publie une petite vidéo où je vous parle de mes projets pour l’année à venir. Savoir ce que l’on veut est essentiel pour savoir où l’on va dans la vie, c’est une clé de développement personnel que je vous partage ici :

Et vous quels sont vos projets pour 2015 ?

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année !

A bientôt.

Comment appeler un personne porteuse d’un handicap ? (Vidéo)

Aujourd’hui, je réponds à une question pertinente soulevée par une de mes lectrices. J’ai souhaité vous en faire part à travers cette courte vidéo :


J’attends maintenant vos réactions et avis sur la question, que vous soyez handicapés ou non.

A bientôt !